5 signes avant-coureurs de la spondylarthrite ankylosante

Advertisement

Porter des objets lourds, transporter un enfant ou faire des activités épuisantes peuvent tous faire passer les pires moments à votre dos. Il faut du temps, parfois des années, pour finalement être diagnostiqué avec la spondylarthrite ankylosante (SA), qui est un état inflammatoire chronique de la colonne vertébrale. Il s’accompagne de symptômes qui se confondent facilement avec ceux du mal de dos commun que nous rencontrons de temps en temps. Cet article abordera donc les symptômes qui font précisément AS. En apprendre davantage à leur sujet vous évitera tant d’incertitudes et pourra vous aider à les diagnostiquer rapidement.

Advertisement

Qu’est-ce que l’AS, encore une fois ?
La spondylarthrite ankylosante (SA) est une maladie chronique,

et une forme d’arthrite permanente qui survient tôt dans la vie, entre 17 et 45 ans environ.

La façon dont ce gars se prononce est ank-eye-low-sing spon-dill-eye-tiss. Il s’agit d’une sorte de maladie auto-immune, ce qui signifie que le système immunitaire considère une partie du corps comme un corps étranger et la frappe.

La SA est souvent associée à la colonne vertébrale, mais elle peut également se propager, provoquant une inflammation, une douleur intense et des problèmes de mobilité dans d’autres zones du corps comme les épaules, les hanches, les côtes, les talons, les mains et les pieds. Mais la partie frappante de la SA est l’inflammation des articulations sacro-iliaques qui se trouvent à la base de la colonne vertébrale où elle s’attache au bassin. On dit que la condition est parfois héréditaire.

Les symptômes de la maladie apparaissent progressivement et à un rythme lent jusqu’à ce qu’il atteigne un stade critique. Le développement pourrait prendre des années. Les petits os imbriqués de la colonne vertébrale (les vertèbres) se touchent, ce qui rend le mouvement du dos difficile à réaliser. C’est ce que représente Ankylose, cette fusion osseuse très progressive. La spondylarthrite, quant à elle, représente l’inflammation des vertèbres.

La Spondylitis Association of America rapporte qu’un adulte sur 200 aux États-Unis, soit 1,1 million de personnes, souffre de spondylarthrite ankylosante.

Continuez votre lecture pour découvrir environ 5 symptômes qui ne devraient jamais être ignorés.

Advertisement

Advertisement